Les obstacles d'agilité

Les obstacles d'un parcours d'agilité.

Le SAUT

La hauteur des sauts varie en fonction de la grandeur du chien au garrot. L'âge et le gabarit du chien sont également pris en considération dans la hauteur des sauts que celui-ci franchira. Les différentes hauteurs sont 6, 10, 16, 22 et 26 pouces.

Il y a trois sortes de saut : le saut simple, le saut double et le saut de puissance.

Soya franchissant un saut.
Abby monte sur la passerelle. La PASSERELLE

Celle-ci est constituée de deux rampes de 12 pieds de longueur et d'une planche horizontale. Ces trois sections sont solidement reliées entre elles et ont une largeur de 10 ou 12 pouces.

Au bas des deux rampes se trouve une zone jaune appelée «zone de contact». Le chien doit obligatoirement toucher cette partie jaune en redescendant l'obstacle.

 La SLALOM

Cet obstacle est composé de 6 ou 12 piquets que le chien doit franchir en entrant sur son épaule gauche entre le premier et le deuxième piquet et en continuant à se faufiler ainsi entre les autres piquets jusqu'au bout.

Une fois maîtrisé par le chien, c'est l'un des obstacles les plus spectaculaires en agilité canine.

Salemme négocie le slalom.
Louba a réussi à traverser le tunnel. Le TUNNEL RIGIDE

Celui-ci a un diamètre de 24 pouces et une longueur de 15 à 20 pieds. On le retrouve dans une variété de couleurs.

Les chiens adorent cet obstacle et on le surnomme fréquemment «l'aspirateur à chien».

La PALISSADE, aussi appelée le A ou le A-Frame

Toutou fait montre de courage en escaladant cet obstacle qui peut atteindre 5 pieds de hauteur. Il doit toucher la zone de contact (partie jaune au bas) à la sortie de l'obstacle.

Une fois acquis par le chien, cet obstacle devient pour lui très amusant.

Soya redescend la palissade.
Salemme négocie bien la balançoire. La BALANÇOIRE

La balançoire est constituée d'une planche de 12 pieds de longueur par 10 à 12 pouces de largeur dont le centre repose sur un support robuste servant de pivot. Lorsque le chien la franchit, son poids fait incliner la planche. Le chien doit également toucher la partie jaune qui constitue la zone de contact.

Cet obstacle fait appel au courage du chien lors de son apprentissage. La balançoire est conçue pour s'incliner sous le poids d'un chien aussi léger que 3 livres.

Le TUNNEL SOUPLE

Le tunnel souple comporte une entrée rigide de 30 pouces de longueur et de 20 à 24 pouces de diamètre. Cette section rigide se prolonge par une manche de tissu. L'entrée rigide est faite d'un baril ou d'un tube fixé à un cadre permettant de l'ancrer au sol. La manche du tunnel mesure environ 8 pieds de long et est fabriquée d'un tissu souple, léger et durable.

Le tunnel souple.
Naestro franchit allègrement la hauteur maximale du pneu.

Le PNEU

Le pneu se compose d'un objet circulaire semblable à un pneu suspendu dans un cadre robuste. Le diamètre du pneu ne peut être inférieur à 19 pouces et supérieur à 24. Il est souvent décoré de jolies couleurs contrastantes afin d'en améliorer la visibilité.

Comme plusieurs autres obstacles, sa hauteur est ajustée en fonction de la grandeur du chien.

La TABLE

La table doit être robuste et solide et avoir une surface de 36 par 36 pouces. La surface est antidérapante.

Sa hauteur est réglée suivant le gabarit du chien.

Même s'il n'aime pas se coucher sur une table mouillée, Karlo doit s'exécuter.

.