Qualité essentielles d'un bon agiliste

 

Qualités essentielles d'un bon agiliste

 

La PASSION

La passion est une énergie explosive qui se nourrit d'imagination, de rêve et d'ambition et qui propulse vers les sommets.

 

La DISCIPLINE

Si rien de grand ne peut s'accomplir sans passion, rien de durable ne peut se construire sans discipline. Constance dans l'entraînement, patience et détermination sont filles de la discipline. C'est une goutte d'eau qui s'ajoute chaque jour à la précédente et qui, avec le temps, devient une flaque, un lac, un océan.

 

La VOLONTÉ

Elle a tout d'abord besoin d'un objectif à atteindre. Puis elle est détermination quand il s'agit de vouloir, quels que soient les obstacles rencontrés. Elle devient courage quand la poursuite de l'objectif se fait malgré la douleur ou la fatigue. Elle est tout aussi nécessaire à un agiliste que d'avoir un bon partenaire canin.

 

Le RESPECT

Le respect est une valeur à intégrer assez tôt, car au-delà de l'agilité, elle constitue un principe fondamental dans la vie. Il faut respecter les autres équipes maîtres-chiens, respecter les défis de vos amis sans émettre de commentaires méprisants. Attention aux gérants d'estrades ! Il faut surtout et avant tout respecter votre partenaire canin avec ses différences, ses forces et ses faiblesses. Le respect permet de garder la tête haute, sans être rongé par la culpabilité de paroles dites puis regrettées. Pouvoir se regarder en face en toutes circonstances, voilà ce que permet le respect.

 

L'HUMILITÉ

L'agilité est un sport qui requiert énormément d'humilité. Qui n'a jamais vécu de ces situations embarrassantes durant un parcours d'agilité : Un toutou qui se soulage sur le parcours, une chute durant la course ou un chien qui ne réagit pas bien pendant un parcours alors qu'en entraînement il exécute parfaitement ses obstacles ! L'humilité nous permet de garder les pieds sur terre quand nous commençons à gravir les échelons avec notre toutou. De plus, elle nous permet d'accueillir les critiques, les remises en cause régulières et les heures d'entraînement laborieux loin des rings de compétition. Finalement, celle-ci est le meilleur antistress car elle permet d'atténuer les déceptions, sans parler d'évacuer la pression ou de se prémunir des vertiges du succès.

 

La MAÎTRISE DE SOI

Qui est le maître lors d'un concours d'agilité canine ? Qui commande nos émotions et nos pensées ? Qui détermine nos images mentales ? Les opinions des autres prennent-elles une trop grande place ? La seule chose que l'on puisse vraiment contrôler sur un parcours, c'est la façon dont on réagit durant et après la course. La maîtrise de soi est intimement liée à la capacité de résister à la frustration. Conserver son calme, se sérénité et sa confiance après une course ratée est à la portée de tous. Mais rester maître de soi après quelques courses, voire un week-end non concluant, voilà qui est plus difficile. La résistance à l'échec et à la frustration qui en résulte est le signe le plus révélateur de la force mentale d'un agiliste.

 

L'INTELLIGENCE

Agir intelligemment est d'une importance vitale pour un bon agiliste. Manier intelligemment, c'est d'abord être capable de maintenir le focus sur sa propre équipe, de bien mémoriser le parcours, de savoir prévoir les pièges pour son chien (obstacles, température, focus, etc.). Il faut connaître suffisamment son chien pour prévoir ses gestes.

 

PASSION, DISCIPLINE, VOLONTÉ, RESPECT, HUMILITÉ, MAÎTRISE DE SOI et INTELLIGENCE :

Voilà les sept piliers de la force mentale d'un bon agiliste.

 

On peut aussi les appeler :

Enthousiasme, plaisir, rigueur, constance, courage, audace, ambition, honnêteté, sérénité, calme, adaptabilité, créativité.

 

 .